Masser bébé

Prendre soin de son bébé est un moment privilégié de partage et de complicité. Cela peut se passer à toutes heures de la journée, lors du bain, pendant une tétée, le change, un câlin…

De plus de plus de parents optent pour le massage. L’art du massage pour bébé ne se pratique pas n’importe comment : il demande de la douceur et de l’attention. Cette pratique ancestrale n’a plus à prouver ses bienfaits.

Il est vrai que le toucher est le premier sens mis en éveil pour le nouveau-né : l’allaitement et le peau à peau sont des moments de proximité immédiate après la naissance.

Comment masser bébé ?

Le massage de l’enfant peut se pratiquer dès la naissance. Pour un nouveau-né, il est conseillé de le faire après le bain, pour ne pas le déshabiller complètement, plusieurs fois dans la journée. En effet, le fait de déshabiller peut être un stress. Bien que le massage soit parfait pour gérer ce stress, il est plus judicieux d’user du massage pour apaiser bébé au maximum.

Pour les nourrissons de 3 à 6 mois, il est pratique d’effectuer le massage vers 18 heures, au moment où les crises de pleurs sont fréquentes. En plus, quoi de mieux qu’un massage pour se retrouver après une journée de travail.

Le massage peut se pratiquer sur des enfants plus grands, pour soulager l’enfant d’un bobo ou l’apaiser. Même si l’enfant est plus résistant, la douceur reste de mise.

Le choix de l’huile de massage est important. Les marques de cosmétiques pour bébé proposent des huiles de massages adaptées à leur peau fragile et aux parfums doux.

Voici les différentes étapes pour masser bébé :

  • Déshabillez l’enfant avec douceur et laissez-le profiter de ce moment de liberté. Il se fera une joie de gigoter les jambes et les bras.
  • Versez quelques gouttes d’huile au creux de vos mains. Vous devez mettre une juste quantité, pour que vos mains glissent sans que bébé soit tout « gras ». N’oubliez pas de chauffer vos mains et faire chauffer l’huile, car il n’y a rien de plus crispant et agressif que le contact des mains glacées, même pour un nourrisson.
  • Commencez par masser les bras et les jambes. Le ventre est un point « stratégique » du massage : il peut permettre de soulager les douleurs abdominales, liés aux coliques et aux flatulences. Faites des mouvements circulaires, d’une grande douceur, dans les sens des aiguilles d’une montre, puis inversement. Certains enfants sont réellement soulagés, en cas de digestion difficile.
  • Placez bébé sur le ventre. Massez l’arrière des jambes, les fesses mais surtout pas la colonne vertébrale de l’enfant. Ce point stratégique de la croissance ne doit pas être touché, à cause de sa fragilité.

Pour les parents débutants, il est conseillé d’effleurer bébé, pour entrer en communication avec lui, par le toucher. Pour les papas, le massage est un excellent moyen pour renforcer le lien. En effet, avec la grossesse et l’allaitement, la fusion bébé/maman est naturelle. Le massage peut être un moment privilégié pour les pères.

Il existe des associations qui proposent des cours pour apprendre l’art du massage, comme l’Association Française pour le Massage de Bébé. En groupes, les parents apprennent les bons gestes pour masser l’enfant. Le site internet de l’association dispose d’un carnet d’adresses pour trouver des cours de massage, près de chez vous, dans votre région. De nombreuses doulas assurent un suivi post partum et proposent des initiations au massage.

Certains parents suivent des formations d’instructeurs pour enseigner à d’autres parents, le massage, afin que la transmission de cette pratique vieille de plusieurs siècles se perpétue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *