Comment administrer des médicaments à bébé ?

medicaments

Quand bébé a mal au ventre,  un rhume ou de la toux, on pense à aller chez le médecin pour qu’il ait des médicaments.

Toutefois, aujourd’hui, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) tire la sonnette d’alarme entre l’automédication et le surdosage des médicaments.

Bébé peut rapidement être mis en danger, suite à l’absorption d’un traitement inapproprié et de doses excessives.

Bien respecter les doses des médicaments

Le dosage d’un médicament est indexé sur le poids de l’enfant. C’est pourquoi la plupart des médicaments ont des doses-poids, c’est-à-dire des sortes de pipettes qui permettent de donner la dose exacte. Toutefois, si la pipette est sale ou perdue, les parents donnent souvent au hasard, une cuillère à soupe voire 2, ce qui peut être dangereux pour l’enfant. Il est fondamental de bien respecter les doses.

Les laboratoires pharmaceutiques sont également responsables. Sur les sachets de solution buvable, il n’y a souvent aucun repère pour indiquer la quantité équivalente au quart ou à la moitié du sachet. De plus, les sirops ont pour la plupart des cuillères adaptées. Toutefois, ils peuvent être vendus sans bouchon doseur.

De plus, les parents ont tendance à ne pas respecter les intervalles de temps conseillés par les médecins. Le paracétamol doit être administré toutes les 4 heures voire toutes les 6 heures si possible. En cas de très forte fièvre, il peut être combiné avec de l’ibuprofène, en alternant avec le paracétamol, 2 heures après la prise de ce dernier.

Aujourd’hui, un grand nombre de médicaments contre la toux ont été retirés du marché (voici un article avec le nom des médicaments en question).

Évitez à tout prix l’automédication. Seulement un peu de paracétamol peut être donné à bébé de temps à autre, en cas de besoin.

Dès la fin d’un traitement antibiotique, par exemple, il est formellement déconseillé de le garder. Tous les pharmaciens sont affiliés à la filière de recyclage Cyclamed. Vous pouvez donc ramener les médicaments périmés, entamés ou non à la pharmacie, car ces derniers sont très polluants.

Comment donner les médicaments à bébé ?

La prise d’un sirop doit se faire avec une cuillère adaptée ou une dose-poids. L’enfant doit être assis et la pipette doit être posée sur sa lèvre inférieure. La prise doit s’effectuer en douceur. Ne pincez jamais le nez de l’enfant, pour le forcer à ouvrir la bouche et ne lui dites pas que c’est une boisson sucrée comme un jus de fruits.

En cas de conjonctivite, il est nécessaire de mettre du collyre. L’enfant doit être allongé. Le parent maintient l’œil ouvert avec son pouce et son index. Il doit mettre une goutte dans le coin interne de l’œil. Pour ne pas tomber à côté, la pipette doit être placée à quelques centimètres des yeux.

Rares sont les enfants qui ne sont pas grognons, lorsqu’on leur fait une pulvérisation nasale. Bébé doit être assis et non allongé, car le produit risque de s’écouler au fond de la gorge et de le faire suffoquer. Vérifiez que le spray nasal fonctionne bien, histoire de ne faire qu’une pulvérisation.

Le suppositoire est assez facile à administrer pour un nourrisson. Toutefois, les parents redoutent toujours l’introduction du médicament par voie rectale. Placez les jambes pliées sur le ventre de bébé et introduisez le suppositoire par le bout carré si possible, pour éviter qu’il ne ressorte. Autrement, le côté fuselé peut faire l’affaire à condition de maintenir les fesses serrées quelques secondes.

La trousse à pharmacie de base de bébé

La trousse à pharmacie de bébé est assez sommaire. Privilégiez les formats unidoses pour un usage unique. Que doit-elle contenir ?

  • Du sérum physiologique, pour nettoyer le nez, les yeux et le visage, sans agresser la peau.
  • Des cotons de grand format.
  • Du collyre en dosettes.
  • Du paracétamol en cas de douleur ou de fièvre.
  • Un thermomètre.
  • Un désinfectant adapté aux nourrissons et des compresses stériles.
  • Un mouche bébé.
  • Un produit pour soulager les douleurs dentaires.
  • Une pommade pour apaiser l’érythème fessier.

Pensez à regarder les dates de péremption et bien refermer les bouchons des produits pour leur conservation.

A lire : Les gestes de premiers secours pour bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *