Allaiter bébé ou donner le biberon ?

Allaitement ou biberon, que choisir ?

On ne choisit pas si on aura une fille ou un garçon, mais on peut choisir l’allaitement au sein ou bien décider de donner le biberon à son bébé.

Bien sûr, nous savons toutes maintenant que la qualité du lait maternel est irremplaçable.

Aucun industriel n’a réussi à faire aussi bien qu’une maman. Dans certains cas, l’allaitement n’est toutefois pas facile ou pas pratique à mettre en oeuvre.

Il ne faut pas culpabiliser, bébé s’adaptera très bien au biberon, des millions d’autres l’ont fait, pourquoi pas le vôtre ?

L’allaitement, avantages et inconvénients :

Petits désagréments de l’allaitement

Les 2 ou 3 premiers jours, la montée de lait est un peu douloureuse, la poitrine est très sensible. Si bébé tète peu au départ, un tire-lait peut aider à éviter les problèmes d’engorgement. À part cela, l’allaitement comporte principalement des avantages.

Les avantages de l’allaitement.

  • Toutes les mamans qui ont allaité vous le diront, il n’y a rien de plus pratique. Où que vous soyez, à la maison, en balade, au restaurant, en vacances, vous avez tout ce qu’il faut sur vous à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit.
  • C’est gratuit ! Et bien oui, la nature propose le meilleur produit au monde pour votre bébé, et ceci gratuitement. De plus, cela vous évitera de remplir votre caddie et vos placards.
  • Le meilleur lait bébé, c’est le vôtre. Il contient les nutriments qui participent à la synthèse des membranes cellulaires, il diminue les risques d’infections, il limite les risques allergiques et les risques d’obésité. La composition de votre lait s’adapte au cours de la tétée et au fur et à mesure que bébé grandit.
  • L’allaitement est un moment exceptionnel. Dès ses premières heures de vie, votre bébé cherchera très rapidement à téter ( pas besoin de lui donner un mode d’emploi, il sait instinctivement faire cela tout seul). Au fil du temps, ce sentiment ne change pas, quel bonheur intense de sentir que l’on apporte à son enfant, non seulement sa nourriture, mais aussi ce contact irremplaçable. Ses yeux vous le confirmeront (avant de se fermer pour jouir de ce moment de bonheur intense).

Les fausses idées reçues sur l’allaitement :

  • Allaiter abîme la poitrine : c’est faux, c’est la grossesse qui transforme les seins. S’ils sont maintenus par un bon soutien-gorge, ils ne risquent aucune déformation.
  • Une petite poitrine ne permet pas l’allaitement : c’est faux, la taille des seins n’a aucun impact sur la quantité et la qualité du lait.
  • Allaiter fatigue : c’est faux, vous économisez même le temps de préparation des biberons. C’est plutôt le rythme des tétées qui fatigue; allaitement ou biberon n’y changeront rien.
  • La bière favorise la production de lait : c’est archi faux, c’est l’allaitement et la succion qui vont progressivement augmenter la lactation. De plus, toute consommation d’alcool est formellement interdite pendant l’allaitement, car l’alcool passe directement dans le lait maternel. Essayez aussi d’éviter les produits contenant de la caféine ou du soja.
  • Inutile d’allaiter si je ne le fais que 6 semaines : c’est faux, 6 semaines de lait maternel, c’est toujours cela de gagné. Si vous reprenez votre travail ensuite, essayez d’allaiter encore le matin et le soir, c’est bon pour bébé.
  • J’ai peur d’écraser mon bébé en m’endormant : vous seriez la première. C’est sans aucun doute une question d’instinct mais aucune maman n’a jamais étouffé ou écrasé son bébé en s’endormant.

Le biberon, avantages et inconvénients

Notre mode de vie fait qu’il n’est pas toujours facile d’allaiter. J’ai connu une commerçante qui devait reprendre son travail 3 jours après la naissance de son bébé, pas facile d’allaiter dans ces conditions. Le biberon est alors obligatoire.

Les inconvénients du biberon.

  • Sans faire de paranoïa sur ce point, le lait du commerce (pas de lait de vache, bien sûr) ne sera jamais aussi bon que le lait de maman. Pas de considération de goût ici, mais les qualités nutritionnelles du lait de maman sont uniques.
  • Rien n’est gratuit ! Biberons, lait, stérilisateur, tétines, vous passerez à la caisse régulièrement. On arrive tout de même à trouver des biberons de qualité à prix réduits.
  • Il faut préparer, laver, en bref, c’est un « couvert » de plus.

Les avantages du biberon.

  • N’importe qui peut donner le biberon. C’est tout bête, mais il y a fort à parier que papa se fera un plaisir de vous piquer la place de temps en temps. Ce sera aussi l’occasion de lui laisser la place quelquefois la nuit, vous en profiterez pour mieux vous reposer.
  • Vous aurez droit au champagne dans les premières semaines qui suivent la naissance de bébé. Votre famille et vos amis vous poussant à « fêter cela ».
  • On voit clairement ce que bébé prend avec un biberon, c’est rassurant. Les quantités de lait données sont décidées par vous en fonction de la demande de votre bébé. Petit à petit, vous observerez ses besoins. Dans tous les cas, vous devrez proposer, mais ne jamais imposer, car bébé sait quand il a faim et quand il est repu. Une tétée varie entre 15 et 20 minutes.
  • Le biberon permet de rester plus pudique lorsque l’on est à l’extérieur.
  • A noter : Un étude a démontré que les parents peuvent sucer la tétine du biberon avant de le donner à bébé. En effet, même s’il existe toujours un risque de transmission de virus (donc à ne pas faire lorsque l’on est malade), ceci a le mérite de renforcer le système immunitaire de bébé.

En résumé, le sein ou le biberon ?

Faites votre choix en fonction de vos envies.

Un proverbe dit : « Mieux vaut un biberon donné avec bonheur qu’un sein donné à contre-cœur » !

Si vous décidez d’allaiter votre bébé, c’est que vous en éprouvez l’envie, alors, faites-le. La pression de votre entourage, de la presse ou télé en faveur du lait maternel ne doit pas dicter votre choix : si vous ne le sentez vraiment pas, ne culpabilisez pas, vous ne serez pas une mauvaise mère pour autant ! Quelle que soit votre décision, rappelez-vous que la tendresse, l’amour et les soins prodigués à votre bébé sont aussi importants que le lait avec lequel vous l’alimentez.

Une réflexion sur « Allaiter bébé ou donner le biberon ? »

  1. Merci beaucoup pour ce petit article. En tant que nouvelle maman qui voulait allaiter bien avant de savoir que j’était enceinte, j’ai eu quelques petites complications dernièrement. J’ai donc beaucoup de mal à me décidé pour le bibi.
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *