Avoir un bébé prématuré

En France, 7% des bébés naissent prématurés ou grands prématurés. Le fait d’avoir un enfant prématuré n’est donc pas rare.

Qu’est-ce qu’un bébé prématuré ?

Les bébés prématurés donnent l’image d’enfants fragiles et souvent hospitalisés, avec assistance respiratoire.
Le bébé prématuré est un enfant qui naît avant le terme de la grossesse.

Un bébé est considéré comme prématuré lorsqu’il nait avant le terme classique de 39 semaines de grossesse.

Il y a deux types de prématurés :

  • les prématurés : nés entre la 35ème et 37ème semaine, les bébés prématurés sont déjà formés. Le développement de l’enfant est terminé. Ces enfants sont plus petits et ont un tout petit poids mais peuvent se nourrir sans assistance médicale. Un passage en couveuse est souvent nécessaire.
  • les grands prématurés : nés avant la 33ème semaine (7 mois et demi), ces bébés ont besoin d’une prise en charge particulière dans les services de néo natalogie, avec une assistance respiratoire et alimentaire. Ils sont intubés, ce qui est une épreuve pour les parents, qui se sentent impuissants et qui sont dans l’attente. Cela concerne plus de 10 000 naissances par an.

Le nombre de bébés prématurés et grands prématurés ne cesse d’augmenter depuis quelques années. Il y a de quoi s’interroger sur ce phénomène. Le corps médical émet deux hypothèses :

  • l’âge des femmes enceintes. Ces dernières sont de plus en plus âgées pour donner naissance à leur premier enfant.  Aujourd’hui, la plupart des femmes ont leur premier enfant à trente ans. Pour des raisons sociologiques, cette moyenne ne cesse d’augmenter.
  • les grossesses multiples. De plus en plus de femmes ont recours à des traitements contre la stérilité. Ceux-ci entraînent souvent des grossesses de jumeaux voire de triplés.

Bon nombre de mamans culpabilisent de ne pas avoir mener leur grossesse à terme. Des questions se posent : me suis-je suffisamment préservée ? N’ai-je pas trop forcé pour tout mener de front : travail, maison, enfants ? Il est vrai que certaines femmes arrivent à terme, parce qu’elles sont alitées.

Les gynécologues détectent des signes comme la dilation du col ou le placenta prævia, qui peuvent annoncer la possibilité d’une naissance prématurée. A la naissance, les équipes de professionnels de santé apprennent à certaines mamans, à se réconcilier avec elles-mêmes et à nouer une relation d’amour avec bébé.

L’accouchement avant le terme peut être un fait soudain, qu’aucun médecin ne pouvait prévenir. Il est important de rappeler que, sauf contre-indication médicale, une femme enceinte peut faire de la marche, de la natation, conduire… Il n’y a pas de raison de mettre sa vie entre parenthèses, lors d’une grossesse.

Habiller un bébé prématuré

Les vêtements ne sont pas la première préoccupation d’une maman d’un bébé prématuré. Toutefois, habiller son bébé né avant le terme reste un plaisir. On dit souvent aux mamans de ne pas acheter trop de vêtements naissance, mais ces derniers sont trop grands pour les prématurés.

De plus en plus de marques de vêtements pour enfants se sont lancés dans des gammes de mini vêtements pour bébés prématurés (45 cm). Les gammes se développent : on trouve ainsi des pyjamas, des ensembles, des bonnets et même des combinaisons pour les tous-tous-petits. Inutile d’en acheter beaucoup mais la taille prématuré est bien utile pour quelques vêtements.

Pour répondre à cette demande spécifique, Babystock a d’ailleurs créé un rayon vêtement bébé prématuré.

Certains hôpitaux sont dotés d’associations de « blouses roses » très actives.
Ces bénévoles tricotent ou réajustent des vêtements pour enfants à la taille « prématuré », avec de nombreuses ouvertures. L’intérêt est que les mamans peuvent ainsi prendre du plaisir à habiller bébé, sans se ruiner, même si les premiers mois de bébé se déroulent en service de néo-natologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *