Grippe A et femme enceinte.

La grippe A et la femme enceinte.

  • La grippe A est-elle dangereuse pour la femme enceinte ?
  • Le virus de la grippe A est-il transmis au foetus pendant la grossesse ?
  • Peut-on se vacciner contre la grippe A enceinte ?
  • Mon bébé peut-il naitre avec la grippe A ?

Autant de questions légitimes que peuvent se poser les futures mamans. Dans l’état actuel des choses, le risque pandémique reste assez inconnu et de multiples scénarios sont établis. Nous nous contenterons donc ci-dessous de vous exposer des faits ou résumés d’études connus à ce jour.

Selon une étude américaine récente, les femmes enceintes ayant contacté le virus de la grippe A (H1N1) multiplient par 4 le risque de complications. En juillet 2009, aux USA, 34 femmes enceintes ont attrapé le virus et 33% d’entre elles ont dû subir une hospitalisation.  6 d’entre elles sont décédées. Parmi celles-ci, toutes n’avaient pas reçu d’antiviraux. Les experts proposent la vaccination pour les femmes enceintes chez qui l’infection est soupçonnée.

Parce que la plupart des femmes examinées durant cette étude récente sont encore enceintes, on a peu ou pas d’information sur les impacts de l’infection sur le foetus. Il apparaît tout de même que pour 5 des 6 femmes enceintes décédées, et dont les bébés ont été accouchés par césarienne, tous se portent bien et ne sont pas atteints par la grippe. D’autres cas dans le monde (1 en Thaïlande), ont démontré que des nouveaux nés pouvaient tout de même être infectés par le virus de la grippe A.

D’une manière générale, la vaccination est donc recommandée pour les femmes enceintes risquant de développer des complications

Selon une autre grande étude, attraper la grippe en fin de grossesse multiplie par 4,7 le risque d’être hospitalisée pour des complications cardiorespiratoires. On constaterait aussi un risque supérieur d’infections fœtales avec des manifestations cardiaques. En revanche, aucune anomalie congénitale n’a été associée à l’infection grippale. Chez le très jeune bébé, on sait maintenant que l’infection peut être fatale et que le risque d’hospitalisation en cas d’infection grippale est deux fois plus élevé entre 0 et 6 mois par rapport aux enfants plus vieux.
Si cette situation peut sembler effrayante, il est utile de rappeler que les complications sont rares, particulièrement chez les femmes enceintes qui ne présentent aucun risque particulier.

Comment éviter la grippe A chez la femme enceinte ?

  • Lavez-vous régulièrement les mains (vecteur important de transmission)
  • Evitez tout contact avec une personne ou un enfant ayant contracté la grippe A H1N1, de même, les contacts avec la personne qui la soigne.
  • Évitez les lieux de grands rassemblements de personnes. Limitez ou évitez les moyens de transport qui risquent de vous mettre en contact étroit avec des personnes potentiellement malades.
  • Demandez à votre entourage de se couvrir la bouche et le nez lorsqu’ils éternuent ou toussent, puis leur demander de se laver les mains au savon ensuite.
  • La grippe se transmet souvent par l’intermédiaire des enfants (école, crèche). Si vous avez d’autres enfants plus vieux à l’école ou en crèche, assurez-vous que leur exposition potentielle au virus de la grippe A H1N1 est limitée.
  • Le port d’un masque chirurgical pour la personne malade et pour la femme enceinte pourra réduire les risques de transmission de virus si les contacts étaient obligatoires.
  • Et bien sûr, évitez les voyages dans les pays qui comptent beaucoup de cas.

La grippe A et les objets du quotidien :

Les poignées de porte, les téléphones portables, les robinets, clavier d’ordinateur, rampes d’escalier,  etc. sont des nids potentiels pour le virus H1N1 si un porteur y est passé avant vous.

Des études hospitalières ont montré que le virus de la grippe subsiste parfaitement à l’extérieur du corps humain. Les matériaux durs et non poreux (plastique, métal, bois) sont les plus propices à sa survie (jusqu’à deux jours, contre quelques heures sur la peau). En effet, les matériaux poreux tels que le papier ou le tissu favorisent un dessèchement plus rapide du virus par la destruction de son enveloppe protectrice.

Méfiez-vous en particulier des pièces de monnaie. En 2008, une étude a montré que le virus de la grippe emprisonné dans du mucus, pouvait y survivre pendant dix-sept jours !

Quoi qu’il en soit, quel que soit l’objet où on le contracte, le vecteur final du virus de la grippe A reste majoritairement les mains que l’on porte au visage après avoir touché les objets contaminés. Les infectiologues estiment qu’il est prudent de se laver les mains, au minimum une dizaine de fois par jour.

Les crèches se préparent à la grippe A

En résumé :

En cas de doute, consultez très rapidement votre médecin.

(Sources : TF1, Science et vie)

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *