Le bain de bébé, un plaisir aquatique

Le bain de bébé est un moment qui rythme la journée.

Il se déroule souvent le matin, durant le congé maternité, puis le soir à la reprise du travail de la maman.

C’est un excellent moyen de se retrouver, après une dure journée.

Le nouveau né retrouve les sensations qu’il avait dans le ventre de sa mère.

Plus grand, le bain est un excellent moyen de jouer et découvrir son corps.

L’organisation avant le bain

La maman doit être organisée avant le bain, afin de ne manquer de rien et rester entièrement disponible.

Il faut prévoir une tenue de rechange complète, y compris une couche et des chaussettes (ce sont les oublis les plus fréquents des mamans), le matériel comme le gant de toilette, la serviette, la cape de bain

On ne répètera jamais assez que l’on ne doit pas quitter des yeux et tenir un enfant dans son bain. Une noyade s’effectue dans le silence. Oubliez le portable, la sonnette, la télévision, bref toute source de distraction.

Comment laver son enfant ?

Choisissez un gel douche ou savon conçus pour les nourrissons, au PH neutre et aux ingrédients ultra naturels. Il existe différents types de baignoires ou accessoires pour faire le bain :

  • Les petites baignoires longues : généralement, ce sont de grands classiques parfaits pour le bain.
  • Les petites baignoires rondes : l’enfant est assis dans la baignoire, qui est une sorte de cuvette ronde. Il suffit de très peu d’eau. Ce nouveau modèle, à utiliser de préférence à partir des 7 mois de l’enfant, est très plébiscité par les mamans.
  • Le hamac de bain : dès la naissance, l’enfant peut être allongé sur un morceau d’éponge tendu, comme un hamac. La surveillance des parents est nécessaire même si l’enfant est maintenu. Très confortable, il permet de soulager le dos des parents, quand le bain est effectué dans la grande baignoire familiale.
  • Le transat de bain : c’est une variante du hamac, mais en version plastique et moins confortable. L’enfant est maintenu, tout en restant libre de ses mouvements et les parents peuvent le lâcher.

Le bain est un apprentissage pour les parents, qui demande méthode et vigilance. Voici les quelques étapes pour un bain en toute sérénité :

  • Sortez le matériel pour le bain, les serviettes, la tenue de rechange.
  • Chauffez la pièce dans laquelle se déroule le bain et mettez l’eau à couler à 37°.
  • Vérifiez la température de l’eau à l’aide d’un thermomètre.
  • Allongez bébé et déshabillez-le avec douceur. Certains nouveaux-nés ne supportent pas d’être déshabillé et ressentent cela comme quelque chose de soudain et « brutal ». Très souvent, les jeunes mamans prennent l’habitude à la maternité de prendre la température de leur enfant. Ceci n’est pas « obligatoire », toutefois, le moment est choisi pour le faire, afin d’éviter de manipuler l’enfant trop souvent.
  • Savonnez-le énergiquement. On commence du plus propre au plus sale. On commence par la tête et les bras, pour finir par le siège.
  • Avant de plonger bébé, vérifiez si l’eau n’est pas trop chaude, en plongeant votre coude dans l’eau. Le coude est un point du corps qui réagit beaucoup aux différences thermiques.
  • Plongez bébé dans l’eau. Votre main maintient son bras, tout en passant sous sa tête, l’autre maintient ses pieds. Au début, trois minutes suffisent pour que bébé se détende et profite des bienfaits du bain.
  • Sortez bébé de l’eau avec la même prise en main. Séchez-le dans une serviette, en tamponnant bien les plis.
  • Les dix premiers jours qui suivent la naissance, il est important de faire quotidiennement les soins du cordon ombilical, afin qu’il sèche et tombe rapidement.
  • Rhabillez bébé, une fois qu’il est bien sec. Couche, chaussettes, body… prenez votre temps.
  • Vient la toilette du visage : il faut nettoyer au sérum physiologique les yeux (un coton ou compresse pour chaque œil), les oreilles et l’arrière de celles-ci, la bouche.

Le jeu durant le bain

A la naissance, bébé se sent léger dans l’eau et ressent les sensations, qu’il a connues in utero durant 9 mois.

A partir de trois mois, les parents peuvent donner des hochets spéciaux pour le bain et dès six mois, les objets flottants et autres tableaux d’activité peuvent faire l’entrée dans le monde aquatique.

Pour les plus grands, vers 18 mois, les enfants raffolent des petits aspergeurs et des livres étanches. Ces derniers mettent en scène des personnages, dans des histoires très courtes ou sont des imagiers, avec une couverture plastifiée molletonnée.

Quoi de mieux pour un enfant qui barbotte dans l’eau, que ses parents lui lisent une histoire à ses côtés : succès garanti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *