Les bébés nageurs : partager un moment de bien-être

Les petits poissons dans l’eau nagent, nagent, nagent …. L’enfant a vécu 9 mois in utero dans le liquide amniotique.

L’eau est donc l’élément naturel de l’enfant, c’est pourquoi il se sent si à l’aise lors de son bain, dès le lendemain de sa naissance.

L’activité des bébés nageurs est intéressante pour l’enfant et ses parents, afin de passer un moment de détente et de complicité en famille.

 

A partir de 4 ou 6 mois, l’éveil aquatique permet de développer une motricité différente dans l’eau. Grâce à la nage automatique, il peut se déplacer sous l’eau.

Il est doté d’un réflexe qui lui permet d’arrêter de respirer sous l’eau et de maintenir son apnée. Comment se passe une séance de bébé nageur ? Que peut lui apporter la pratique de cette activité ?

Les bienfaits de l’eau pour l’enfant

L’activité des bébés nageurs connaît un réel succès auprès des parents. Pourquoi un tel engouement ? Au-delà du fait que l’on passe un bon moment avec bébé, les parents osent plonger bébé sans appréhension, car l’enfant est à l’aise dans l’eau.

Il garde le réflexe d’apnée jusqu’à ses 18 mois, ce qui lui permet d’être immergé totalement, sans boire la tasse. L’éveil aquatique permet de travailler ce réflexe et de le garder toute sa vie, ce qui va grandement aider l’enfant plus tard à apprendre à nager. Un enfant vers 6 ans, quand il apprend à nager, peut avoir peur de mettre la tête sous l’eau, s’il n’a plus ce réflexe.

L’enfant se déplace en nage automatique. Il bouge les 2 jambes en même temps, à la manière de la brasse. Le battement de jambes sera de plus en plus vigoureux, lorsque l’enfant s’approche de la marche. De plus, l’activité des bébés nageurs est parfaite pour développer la colonne vertébrale, notamment des bébés qui ne se tiennent pas encore assis et qui doivent se maintenir droits dans l’eau.

Même si l’éveil aquatique est perçu comme un jeu, c’est le premier sport de l’enfant, ce qui peut le fatiguer énormément. Après les bébés nageurs, une bonne sieste s’impose.

Le déroulement d’une séance de natation avec bébé

De 4 mois à 2 ans, l’enfant peut participer aux bébés nageurs, accompagnés d’un ou 2 parents. La séance dure généralement une ½ heure. Même si cela peut paraître court, un enfant ne régule pas sa température avant ses 18 mois et donc elle peut vite chuter.

L’enfant reste toujours en contact avec ses parents. Encadrés par les maîtres nageurs, les bébés jouent avec le matériel : bouées, frites en mousse… Il prend  différentes postures dans l’eau : il passe sur le ventre et sur le dos. Un jeu d’éclaboussures peut s’instaurer entre bébé et ses parents. Le bébé peut être immergé et mettre sa tête sous l’eau, quelques secondes.

Tout le matériel est fourni. Les parents doivent simplement faire porter à bébé un maillot de bain avec une couche intégrée. Il est possible d’acheter des couches jetables étanches, qui absorbent l’urine mais waterproof, afin que l’eau ne la fasse pas gonfler.

Quid de la question du chlore et des microbes dans l’eau ? Avant d’être inscrit aux bébés nageurs, l’enfant doit avoir tous ses vaccins à jour, afin de le protéger d’éventuelles bactéries. Le chlore est assez agressif pour bébé. Rincez-le soigneusement et lavez-le au gel nettoyant, pour éliminer toutes traces de chlore.

Certaines piscines proposent aux parents de faire des photos et des vidéos de bébé sous l’eau, afin qu’ils puissent garder des souvenirs de ses moments uniques, voir les progrès de l’enfant au fil des mois et faire la fierté de toute la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *