Qu’est-ce qu’une MAM (maison d’assistantes maternelles) ?

MAM

Aujourd’hui, on voit fleurir des maisons d’assistantes maternelles, que l’on appelle communément MAM, partout en France, avec un fort essor dans les zones rurales et péri-urbaines.

L’accueil de l’enfant évolue et la MAM s’impose dans le secteur de la petite enfance. Les assistantes maternelles se regroupent de 2 à 4 professionnelles en louant un local ou une maison, pour exercer leur métier en dehors de son domicile, en MAM. Le système reste identique : l’ass mat indépendante est employée par les parents.

La MAM, une mini-crèche

La MAM est une structure collective où des assistantes maternelles mutualisent les lieux pour s’occuper des enfants. Plusieurs assistantes maternelles (de 2 à 4) se regroupent pour exercer dans un local commun. L’espace est aménagé pour le confort des enfants : cuisine, couchage, salle de jeux… De plus en plus d’ass mat louent une maison exclusivement dédiée à l’accueil des enfants. Les professionnelles travaillent en équipe et peuvent créer un projet commun au sein de la structure.

Comme toute structure collective, la MAM doit répondre à des normes plus strictes pour l’accueil. En montant leur dossier de création de MAM, les professionnelles doivent fournir une attestation d’assurance “Incendie, accidents et risques divers”, une copie de demande ou d’autorisation d’ouverture au public du maire de la commune d’implantation de la MAM.

La MAM a l’obligation de respecter des dispositions de sécurité. Ces dernières dépendent de la catégorie et du type d’établissement recevant du public (ERP). Les règles de sécurité strictes portent les risques d’incendie, l’évacuation des locaux et l’alerte en cas de problème.

Employer une assistante maternelle en MAM

Les MAM ont commencé à voir le jour pour répondre à deux problématiques que les ass mat rencontraient. L’agrément pouvait leur être refusé à cause de problématiques de taille, d’équipement et d’aménagement de leur logement. L’ass mat peut avoir, par exemple, un agrément pour un plus grand nombre d’enfants, que celui qui lui aurait été accordé à domicile. De plus, la MAM permet de rompre avec l’isolement professionnel et de compartimenter sa vie professionnelle et familiale.

Qu’est ce que ça change pour un parent que l’enfant soit accueilli en MAM ou à domicile ? Il n’y a aucune incidence dans la prise en charge de l’enfant ou le paiement du salaire et des congés payés.

Chaque ass mat est embauchée par un parent pour s’occuper des enfants. Un avenant au contrat peut permettre à un autre ass mat de la MAM de s’occuper des enfants, en cas d’absence de la professionnelle, si les parents le souhaitent. Ainsi, le parent employeur peut autoriser une assistante maternelle à déléguer l’accueil de son enfant à une ou plusieurs autres assistantes maternelles exerçant dans la MAM. La structure peut assurer un service d’accueil en continu, ce qui est particulièrement avantageux pour des parents aux horaires atypiques, travaillant le samedi…

La MAM peut être une association, une société civile immobilière… Toutefois, ce sont bien les parents qui rémunèrent l’ass mat en fonction du volume d’heures d’accueil auprès de chaque enfant. Que l’enfant soit accueilli à domicile ou en MAM, les parents perçoivent les aides de la CAF, indexées sur leurs revenus.

Aujourd’hui, si vous êtes intéressé par cette structure alternative assez méconnue entre la crèche et l’accueil à domicile, vous pouvez vous renseigner auprès d’un relais d’assistantes maternelles (RAM), de votre mairie ou de la PMI, pour savoir s’il existe une MAM proche de chez vous ou de votre lieu de travail. Les MAM communiquent sur les réseaux sociaux et créent leur page Facebook ou même leur site/blog pour que les parents puissent suivre les actualités de l’organisation. Ces supports de communication peuvent donner des informations aux parents, sur le fonctionnement d’une MAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *