Quels bienfaits de la musique lors de la grossesse ?

Musique bienfaits grossesse

Lors de la grossesse, la première musique de bébé est la voix de ses parents. On sait aujourd’hui, qu’un enfant peut reconnaître une musique qu’il a écouté in utero, au cours des premiers mois.

Cette dernière peut l’aider à s’apaiser et s’endormir. La musique fait partie de ses éléments extérieurs qui permettent d’entrer en interaction avec le fœtus.

La musique à écouter dès la grossesse

Avant même d’avoir le statut de fœtus à partir de 9 semaines de grossesse, l’embryon perçoit la vibration des sons, par le biais des os du crâne. Le bassin de la maman sert de caisse de résonance aux basses fréquences. L’enfant réagit de différentes manières : il bouge, s’étire, se calme, s’endort… Son rythme cardiaque peut s’accélérer. En effet, l’enfant ne peut percevoir que les basses fréquences, car les muscles et le liquide amniotique font barrage aux hautes fréquences.

Que faut-il faire écouter à bébé in utero ? La musique classique est idéale pour l’enfant. Entre Mozart, Vivaldi, Bach ou Beethoven, il est possible de développer « l’oreille » de bébé, comme ces 2 heures de berceuse de Mozart

Les futures mamans peuvent se tourner vers la musique baroque, le jazz… Quelques semaines avant la grossesse, des femmes enceintes peuvent écouter des berceuses, pour préparer bébé à l’endormissement, une fois qu’il sera né.

La musique à ultra basses fréquences est recommandée pour apaiser bébé et même l’endormir quand il est né. Voici un exemple de musique idéale pour l’enfant, à écouter en fond musical.

Que penser des musiques actuelles pour bébé ? Que ce soit la variété française ou internationale, la pop peut être très rythmée et ne pas calmer bébé.

Quel volume sonore pour bébé ? Un fort volume sonore n’est pas recommandé. Il est préférable d’opter pour une montée du son progressive. D’ailleurs, il est déconseillé de poser un casque audio ou une enceinte sur le ventre de la future maman.

Le chant prénatal avant l’accouchement

Comme son nom l’indique, la musicothérapie permet le soin par le chant. Technique de préparation à l’accouchement, le chant prénatal, appelé également haptonomie, permet d’accompagner le travail.

En effet, la maman émet des sons graves, ce qui permet d’oxygéner l’utérus. L’impact est tel que le travail peut diminuer de 4 heures. La maman est moins stressée, car la douleur est légèrement mieux maîtrisée et l’ouverture du col est accélérée.

Le chant prénatal permet de diminuer la douleur et l’anxiété. Au niveau physiologique, cela se manifeste par la libération d’endorphines et la baisse du taux de cortisol, ce qui permet à la future maman de se calmer et mieux maîtriser sa douleur.

Suite à l’accouchement, la femme peut continuer au cours des 3 premiers mois de l’enfant, le chant prénatal pour tonifier le périnée. L’enfant peut être présent car la musique est connue pour améliorer l’attention, la mémoire…

Une réflexion sur « Quels bienfaits de la musique lors de la grossesse ? »

  1. Je suis une femme qui aime la musique et j’ai voulu savoir si elle pouvait être utile lors d’une grossesse. En effectuant des recherches, j’ai pu connaître les bienfaits de la musique pour une femme enceinte et surtout pour l’enfant qu’elle porte dans son ventre. Un blog vraiment intéressant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *