Un chat comme compagnon pour bébé

Parmi les questions qui taraudent les amoureux des chats, notamment chez les futurs mamans, celle de savoir si leur amour des boules de poils est compatible avec l’éducation d’un tout petit.

Nombre de légendes urbaines, en effet, viennent ternir l’image de nos petits compagnons, nous laissant accroire que ceux-ci représenteraient une menace terrible pour les bébés.

Comme nous allons le voir, il n’en est rien, bien au contraire…

Info ou intox ?

Non, les chats ne tuent pas des bébés en se couchant sur eux, il s’agit là d’un mythe qui a la peau dure, mais qui ne relève d’aucun fondement scientifique pour la simple et bonne raison qu’aucun accident de ce genre n’a jamais été répertorié et quand nous écrivons jamais, c’est « jamais ».

Certes, le chat adore les berceaux, mais s’il devait s’y aventurer pour y faire un somme, il préférerait, à n’en pas douter, que le lit soit vide, histoire d’y piquer un petit roupillon lové contre le coussin « peluche chat tout sourire » (voir plus loin).

Dans tous les cas, il ne s’allongerait pas sur le visage du nourrisson. Non seulement, les chats ne tuent pas les bébés, mais au contraire, des études scientifiques ont prouvées que le compagnonnage avec un chat dès le berceau  ferait reculer de façon significative les risques d’allergies chez les nourrissons.

Aucune raison donc de craindre quoique ce soit de la part de vos compagnons en fourrure. Au passage, nous vous conseillons cette lecture sur les chats et l’asthme.

Organiser les présentations

En revanche, de bonnes relations présupposent une présentation en bonne et due forme. Il est important de familiariser le chat à la présence du nourrisson en le mettant en contact, dès avant la naissance, avec le berceau et tous les objets de la vie du bébé.

Par exemple lui faire renifler le coussin « peluche chat tout sourire » ou la future combinaison barboteuse « Chat Chi » de bébé (on trouve beaucoup de cadeaux « chat » pour bébé et enfants et pour les fans de chats chez Zecats). Le chat, doué d’un pouvoir de divination comme chacun sait, aura vite senti en amont que quelque chose se trame chez sa maîtresse – ou plutôt dans son ventre –  le préparer ainsi au nouveau-né, lui permettra de l’accueillir comme quelque chose de naturel qui ne bouleversera pas ses habitudes, mais s’inscrira dans une continuité rassurante.

Grand-frère chat

Après quoi, le chat, à sa façon, participera à l’éducation du bébé. En effet, la présence d’un petit compagnon poilu augmente la maturité émotionnelle des enfants, et leur permet d’apprendre à cohabiter avec un être vivant dont ils pourront aussi, en grandissant, prendre soin.

Et pourquoi pas, puisqu’après tout, les chats comme les enfants aiment d’abord s’amuser, jouer ensemble à allumer et éteindre la veilleuse « chat malin tactile et mutlicolore ».

Quelques précautions

Les principales précautions consistent en réalité en des mesures d’hygiènes de bases, telles que ne pas manipuler la litière à main nues, vaccins etc. Il importe aussi de laisser au chat des coins qui n’appartiennent qu’à lui et à l’intérieur desquels il puisse se reposer et récupérer des forces pour recommencer à nouveau de jouer avec bébé, car si les chats, généralement, adorent les bébés, ils aiment aussi leur tranquillité.”

Pour aller plus loin lire : Un chien et un bébé

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *