Les gestes qui sauvent bébé

En tant que parent, on peut imaginer les pires scénarios, avoir peur pour nos enfants, les avertir des dangers, mettre en place tous les dispositifs de sécurité possibles mais en cas d’accident, il faut savoir réagir et garder son sang-froid.

Les gestes qui sauvent devraient être connus de tous, car en quelques minutes, le temps que les secours arrivent, il peut être trop tard. Un arrêt respiratoire peut entraîner des conséquences neurologiques irréversibles ou la mort.


C’est pourquoi il est possible de se former, en tant que particulier, à une initiation aux premiers secours spécifique pour les enfants et les nourrissons. Durant 4 heures et pour un montant de 20 euros, vous apprenez les gestes à savoir pour sauver une vie. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de la Croix-Rouge .

La position latérale de sécurité

La PLS (position latérale de sécurité) est un geste basique que tout le monde devrait connaître. Avant d’effectuer la PLS, vérifiez que l’enfant respire et qu’il a un pouls régulier. Si vous pensez qu’il a eu un choc à la colonne vertébrale, ne le bougez pas sauf pour dégager les voies respiratoires.

Comment bien placer l’enfant ? Roulez l’enfant sur le côté, pliez son genou en angle droit pour le stabiliser et maintenez l’autre jambe droite. Inclinez la tête en arrière pour ne pas entraver la respiration. Les bras peuvent être placés l’un sur l’autre.

Que faire en cas d’étouffement ?

Les enfants sont tous attirés vers les objets de petite taille, qu’il porte à la bouche. C’est pourquoi il est essentiel de ne pas mélanger les jouets des plus de 3 ans avec ceux des tout-petits ou de placer en hauteur les miniatures, qui peuvent être ingérées.

Que faut-il faire en cas d’ingestion ? Dans le meilleur des cas, l’enfant peut avaler un petit objet et celui ressortira par la voie naturelle, dans les selles, quelques heures plus tard. Par contre, s’il avale un objet toxique, comme des piles, foncez à l’hôpital. Ces dernières contiennent des substances hautement dangereuses qui peuvent se libérer dans l’organisme, sous l’action de l’acide gastrique, qui a pour but de dissoudre les aliments.

En cas d’ingestion, l’objet peut être assez gros et boucher les voies respiratoires ou partir directement dans la trachée. L’enfant commence à tousser violemment, à devenir bleu, à suffoquer. Bref, il s’étouffe et il faut agir vite et calmement, malgré l’urgence de la situation.

Pour un enfant de moins de 5 ans, il faut pratiquer la manœuvre de Mofenson. Asseyez-vous et placez l’enfant à plat ventre sur vos genoux. Tapez avec des coups secs entre les omoplates. Si l’objet est coincé dans la gorge, mettez l’enfant sur le dos et appuyez sur son sternum, avec des pressions rapides avec le bout des doigts.

Si l’enfant a plus de 5 ans, la manœuvre de Heimlich est préconisée. Asseyez l’enfant sur vos genoux, entourez-le de vos bras et placez un poing dans votre main juste au-dessus du nombril. Faites une pression ferme sur votre poing, au niveau de l’estomac en remontant légèrement, pour expulser l’intrus.

Comment agir lors d’une intoxication ?

Quand on pense à une intoxication, on place la trousse à pharmacie ainsi que les produits d’entretien en hauteur. Toutefois, il faut se méfier des plantes qui peuvent être ultra toxiques, comme le troène, l’arum, le muguet, la digitale, le houx, la ciguë ou la vigne vierge. Même les plantes d’intérieur peuvent représenter un danger comme le poinsettia, dite étoile de Noël.

Il est essentiel d’appeler le Samu immédiatement ou le centre anti-poison le plus proche, qui donnera les instructions à faire selon la nature du produit avalé. Il ne faut surtout pas faire boire l’enfant, ni le faire vomir, ni lui donner un pansement gastrique.

Une réflexion sur « Les gestes qui sauvent bébé »

  1. Je viens de découvrir votre blog bébé, et j’adore. Vos conseils m’intéressent vraiment, j’en prends note, puisque je vais avoir mon premier bébé pour bientôt. Je suis très loin de ma famille, et mon mari travaille toute la journée, alors ce sera à moi de veiller sur le petit. Très bon partage, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *