Le sport et la grossesse

Qui dit grossesse, dit activité physique modérée. Pour bon nombre de femmes, la grossesse est un temps où le sport est mis entre parenthèses.

Toutefois, il est recommandé d’avoir une activité physique a minima, pour favoriser la circulation sanguine et éviter une prise de poids trop importante.

Il faut être à l’écoute de son corps et écouter les recommandations des médecins qui peuvent parfois interdire la pratique de sport pour la santé de bébé.

Comment combiner activité physique et grossesse ?

En douceur ! Si vous êtes une accro du cardio, il va falloir adapter votre pratique sportive. Les femmes stressent à l’idée de prendre entre 20 et 30kg durant 9 mois.

Il faut d’abord penser que l’alimentation joue un rôle à 70% dans la prise de poids. Les 30% restants sont attribués au sport. Limitez donc les aliments gras et sucrés et ne mangez pas pour 2 !

Le sport doit se pratiquer en séances courtes. Mieux vaut 5 séances de 15 minutes chaque jour que 1H30 une fois par semaine, qui risque d’épuiser la personne. Pensez à bien vous hydrater en cours de séance.

Jusqu’à quel mois pratiquer un sport enceinte ?

Bien entendu, on entend toutes l’histoire de la femme enceinte, qui a fait du ski hors piste jusqu’à 7 mois ou qui faisait son jogging 15 jours avant d’accoucher. Il est fondamental d’être à l’écoute de son organisme et de ne pas dépasser les limites.

Pour tous les sports collectifs comme le volley, le handball ou le basket, il faut arrêter à 3 mois de grossesse, pour éviter le risque de chute. Il en est de même pour les sports de contact comme le judo.

Le tennis est un sport qui mélange course et rebonds, ce qui n’est pas conseillé même en début de grossesse.

Si vous pratiquez la musculation, le port de charges lourdes est déconseillé, pour le développement du fœtus. Aucun sport n’est vraiment interdit avant la fin du 1er trimestre, sauf la plongée sous marine qui est à proscrire, dès l’annonce de la grossesse.

Les sports conseillés durant 9 mois

La marche est idéale que l’on soit enceinte ou non. Au cours de la grossesse, pensez à faire 30 minutes de marche par jour, à allure modérée. La marche peut donc se substituer au running ou à l’athlétisme.

La course à pied n’est pas déconseillée lorsqu’on attend un bébé. Toutefois, les médecins ne l’apprécient pas à cause du risque de chute accru avec le poids de l’enfant à l’avant.

La natation est le sport idéal au cours de la grossesse. Les femmes qui se sentent lourdes ou qui ont des problèmes de retour veineux aiment la possibilité d’être légères momentanément dans l’eau. Tous les types de nage sont permis sauf le papillon.

La gym douce est possible si les mouvements sont adaptés au ventre rond de la future maman. Ne forcez pas sur les étirements en fin de séance, car les ligaments se détendent en cours de grossesse.

Il est agréable de faire une balade en vélo. Jusqu’à 6 mois, la pratique de vélo sur chemin ou route est possible. Oubliez le VTT avec trop de chocs, de secousses et le risque de chute. Pour plus de tranquillité, vous pouvez faire plusieurs séances de vélo d’appartement par semaine.

Le yoga est très apprécié par les femmes enceintes, car il procure à la détente du corps et de l’esprit. La future maman peut se sentir stressée par son travail, par la peur de l’accouchement… Le yoga est idéal pour s’accorder un moment pour soi, tout en se plaçant dans des positions compatibles avec un ventre rond.

Une réflexion sur « Le sport et la grossesse »

  1. J’ai faisait du Yoga 3 fois par semaine tout au long de ma grossesse et on partait souvent se balader le weekends.. j’ai pris quand même 11 kg.
    Je peux dire que le accouchement c’est passé très bien et que j’ai repris le sport 3 mois après. Grace à l’activité physique j’ étais moins fatigué . Le plus important est d’écouter son corps et de faire le meilleur pour son bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *