Pourquoi un bébé devient droitier ou gaucher ?

Alors qu’un individu sur 10 est gaucher et que le monde est plus adapté aux droitiers, en tant que parent, on peut se poser à la question à savoir : puis-je influencer mon enfant afin qu’il devienne droitier ou gaucher ?

La réponse est négative. Il ne faut surtout pas essayer de contrarier un enfant, lorsqu’il commence à tenir des objets ou dessiner.

Comment un enfant “choisit-il” la main, qui va lui permettre d’écrire ou le pied grâce auquel il pourra mieux shooter ?

Nullement liée à l’éducation, la faculté de devenir droitier ou gaucher est liée à la perception de l’œil, qui transmet des informations au cerveau. Le côté opposé de l’hémisphère cérébral se développe. De plus, si l’un des parents est gaucher, l’enfant a de plus fortes chances de le devenir.

Il existe bon nombre d’histoires et rumeurs sur les gauchers, qui seraient plus forts en mathématiques ou les droitiers plus artistiques. Qu’en est-il vraiment ?

Droitier ou gaucher : des raisons cérébrales et héréditaires

Bébé est autonome et deviendra seul, droitier ou gaucher. Ni les parents ni le corps médical ne peuvent intervenir pour un geste si naturel. Bébé est à la base, ambidextre. Il peut prendre indifféremment un objet de n’importe quelle main, sans préférence.

Même si vous notez des préférences pour l’enfant à saisir une cuillère ou un crayon avec telle ou telle main, l’enfant devient gaucher ou droitier, définitivement vers l’âge de 6 ans, selon les psychomotriciens. C’est pourquoi c’est un très lent travail de coordination.

Sans attendre les 6 ans de l’enfant, les parents peuvent savoir plus ou moins si l’enfant sera droitier ou gaucher, lors de ses premiers dessins.

On est gaucher ou droitier en fonction de ses yeux. Un œil domine sur l’autre et le cerveau va percevoir en priorité les informations de l’œil dominant. Par exemple, un enfant gaucher aura un oeil dominant gauche, qui est relié à l’hémisphère droit du cerveau, qui contrôle la partie gauche du corps.

Néanmoins, cela ne veut pas dire que l’autre hémisphère cérébral sera au repos, car les informations sont divisées entre les 2 parties du cerveau. Toutefois, lorsque l’enfant se saisit d’un cube, écrit ou tout simplement observe pour identifier un objet, c’est bien son oeil dominant qui transmet les informations à l’hémisphère opposé.

Le facteur héréditaire entre en compte, de manière non systématique, pour devenir droitier ou gaucher. La transmission héréditaire est plus marquée pour une maman gauchère, qui double les chances de son enfant d’être à son tour gaucher.

Les différences entre les droitiers et les gauchers

Que votre enfant devienne droitier ou gaucher, encouragez-le et aidez-le avec de l’éveil corporel. L’enfant doit être à l’aise dans son corps. Apprenez-lui à manipuler différentes textures, à marcher sur différentes matières. Plus l’enfant se sentira libre de ses mouvements, plus le fait d’être droitier ou gaucher sera naturel pour lui.

Attendez de voir les premiers dessins de l’enfant, avant d’acheter des ciseaux pour gaucher ou même des crayons par exemple.

Les gauchers ont souvent mauvaise réputation : plus maladroits, moins habiles… d’où le mot “gaucherie”. Pourtant, les gauchers sont d’excellents sportifs, avec un jeu en miroir qui peut déstabiliser leur adversaire.

A part cet avantage, toutes les qualités, les traits de caractère que l’on attribue aux droitiers ou aux gauchers sont des “croyances”, qui dépendent plus des capacités de la personne ou de ses compétences, plutôt que du fait qu’elle soit gauchère ou droitière.

Une réflexion sur « Pourquoi un bébé devient droitier ou gaucher ? »

  1. Intéressant, mais alors le fait qu’a une certaine époque (il y a au moins 70ans) les enfants qui avaient tendance à être gaucher étaient forcé à devenir droitier pour écrire et manger ne résulte que de croyances..?
    Par ailleurs, je suis gaucher et très minutieux ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *