Méthodes de préparation à l’accouchement

A chacune sa méthode, mais la préparation à l’accouchement est un plus indéniable avant la naissance d’un enfant.

Généralement, la plupart des femmes commencent au sixième mois de grossesse, période à partir de laquelle on sent le bébé réagir réellement et durant laquelle on commence à s’interroger.

Voici les différentes méthodes les plus connues :

La méthode classique

Cette méthode est dispensée dans la plupart des cliniques et hôpitaux. C’est une méthode très pratique. La sage femme parle de techniques concrètes d’accouchement, (accouchement par voie naturelle, césarienne), des contractions, du travail, du séjour à la maternité.

La respiration est un point abordé lors de ces cours. On apprend à accompagner la douleur de la contraction, par la respiration ventrale. Cette méthode convient bien aux mamans pressées, organisées et qui aiment aller à l’essentiel.

La préparation à l’accouchement par le biais de la relaxation

Yoga et sophrologie sont de bons moyens pour se préparer à l’accouchement. La sage-femme ou autre professionnel demande à la future maman d’être à l’écoute de son corps et de se détendre.

En effet, la grossesse n’est pas forcément de tout repos : entre le travail, la fatigue, les démarches administratives, les achats pour bébé, il faut prendre un temps pour soi.

Avec le yoga, les mamans tiennent en douceur des postures pour se relaxer, tandis qu’avec la sophrologie, le travail est plus axé sur le souffle et la visualisation. Ces méthodes font des adeptes parmi les mamans fans de maternage.

Toutefois, certaines mamans n’hésitent pas à dire que lors de l’accouchement, quand la douleur devient intense, le yoga et la sophrologie ne sont pas des outils suffisants, lorsqu’on n’est pas experte de ces disciplines.

La préparation à l’accouchement dans l’eau

Quand on est enceinte, on peut se sentir lourde et avoir du mal à se déplacer rapidement.Dans l’eau, les mouvements sont facilités et le corps est plus léger.

Les bébés ne sont pas les derniers à apprécier ce contact avec l’eau. Entre aquagym, relaxation et respiration, cette méthode est parfaite pour les mamans sportives ou qui ont des douleurs diffuses dans le dos, les jambes… De plus, c’est un réel miracle pour s’endormir.

L’haptonomie

Dans les techniques d’haptonomie, le chant prénatal est une méthode de préparation à l’accouchement, qui conquit de plus en plus de femmes. Le principe est simple : il faut émettre des sons graves pour accompagner la contraction et favoriser la dilation de l’utérus, en détendant le périnée.

Avant la naissance, les mamans communiquent avec leurs enfants grâce à des vocalises ou chansons. Le chant post natal est un moment de complicité entre la maman et le bébé. Cette technique calme bébé, notamment lors des crises du nourrisson. Les papas sont conviés à participer activement.

La doula

Ce concept a été remis au goût du jour, il y a peu de temps.

Les doulas sont des femmes qui accompagnent d’autres femmes, lors de leurs grossesses. Elles soutiennent les mères et répondent à leurs questions.

Pas réellement des « coaches » grossesse, elles sont à l’écoute des futures mamans et sont des confidentes, qui donnent de bons conseils. Elles ne remplacent en aucun cas un suivi médical et gynécologique.

Une réflexion sur « Méthodes de préparation à l’accouchement »

  1. Attention, l’haptonomie et le chant prénatal sont deux préparations bien distinctes ! L’haptonomie est basé sur l’affectif et non sur les vocalises comme le chant prénatal 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *